Contrôle technique : un outil public en déshérence

AUTOVISION milite pour de nouvelles mesures visant à renforcer la sécurité routière et à intégrer plus de services publics dans les centres de son réseau. 

Bernard BourrierPrenant en compte les dernières évolutions de la société, AUTOVISION soutient principalement 4 axes d’évolution : un contrôle technique annuel des véhicules de covoiturage et des véhicules de plus de 7 ans, un contrôle technique des nouvelles technologies et l’intégration du réseau au Système d’Immatriculation des Véhicules.

L’année 2014 va voir se concrétiser le renforcement des intérêts corporatistes, qu’ils soient privés ou publics, au détriment de la raison d’être de notre métier que sont la sécurité des usagers de la route et l’emploi. Nous sommes un outil public en déshérence , Bernard Bourrier, PDG d’AUTOVISION.

Lire la suite du communiqué de presse de juillet 2014