Soyez alerté gratuitement avant la date de votre prochaine échéance de contrôle technique

Ne pas respecter l'échéance de votre contrôle technique vous expose à une amende de 135 € et la possibilité d'une rétention du certificat d'immatriculation par les forces de l'ordre jusqu'à ce que le contrôle soit effectué !
Grâce à nos alertes, recevez gratuitement par email un rappel de vos échéances de contrôle technique.

Inscrivez-vous pour être alerté gratuitement par email :

Informations personnelles







Véhicule







Cas particuliers (véhicules soumis à une réglementation spécifique)

Véhicules de dépannage (1)

Échéance du premier contrôle technique :

  • Soit 1 an après l’attribution de la carte blanche.
  • Soit à échéance de validité du contrôle technique avant attribution de la carte blanche.

Visa favorable valide 1 an.

 

Véhicules utilisés pour les transports sanitaires terrestres (1)

Échéance du premier contrôle technique 1 an après la première mise en circulation ou immédiat si l’affectation à cet usage a lieu après ce délai.

Visa favorable valide 1 an.

 

Véhicules utilisés pour l’enseignement de la conduite (1)

Échéance du premier contrôle technique 4 ans après la première mise en circulation.

Visa favorable valide 2 ans.

 

Taxis et véhicules de tourisme avec chauffeur (1)

Échéance du premier contrôle technique à la mise en circulation ou immédiat si l’affectation à cet usage a lieu après ce délai.

Visa favorable valide 1 an.

 

Véhicule de moins de 10 places, conducteur compris, affecté au transport public de personnes (1)

Échéance du premier contrôle technique 1 an après la première mise en circulation ou dans les 6 mois avant l’affectation lorsque celle-ci a lieu plus d’un an après la première mise en circulation.

Visa favorable valide 1 an.

 

Véhicule de collection (2)

Échéance du contrôle technique 5 ans à compter du contrôle technique favorable.

Visa favorable valide 5 ans.

 

(1) Les véhicules soumis à réglementation spécifique ne sont pas soumis au contrôle technique complémentaire.

(2) A défaut de date d’échéance de contrôle technique mentionnée sur le certificat d’immatriculation, les véhicules de collection mis en circulation avant le 31 décembre 1919 doivent faire l’objet d’un contrôle technique périodique au plus tard cette année. Pour les véhicules de collection mis en circulation depuis le 1er janvier 1920, le contrôle technique périodique doit être effectué immédiatement.
Dans le cas particulier où la date de mise en circulation est inconnue, le véhicule doit faire l’objet d’un contrôle technique périodique au plus tard cette année.